Les derviches penseurs

Les moulins, la chance, les compteurs, les manèges, le soleil , la soupe, les casaques, les aiguilles de l’horloge, les acteurs tournent et on sait pourquoi.
Mais pourquoi les derviches tournent- ils ? Pour atteindre après avoir dépassé le vertige la plénitude ? Oui, on peut le dire comme ça... mais le dire comme cela ça donne un peu l’impression de parcourir un dépliant publicitaire sur un vol de la Turkish Airlines.
La vérité c’est que tourner les aide à penser.

LES DERVICHES PENSEURS 2018/2019
Une série d’ Isabelle Raquin et Daniel Kenigsberg
Encre de Chine et lavis d’encre 24x32 325 gr
Disponibles pour exposition.
Œuvres en vente : 150 € TTC le dessin original et 170 € TTC l’original encadré (cadre 32x42 ou 40x50 cm en bois naturel + passe-partout contrecollé) + frais d’envoi.
Je commande un dessin, je me renseigne c’est par là.