Déconfinage

On leur avait volé le printemps. Allait-on leur pourrir l’été ? Les Bonhommes se déconfinaient, mais sans se débobiner. Alors, ils déroulaient leurs bobines, pas par bravade, pas par fanfaronade, même pas par coquetterie mais parce qu’il n’y avait rien à faire d’autre.
Vous avez une idée, vous ?

DECONFINAGE mai-juin 2020
Une série d’Isabelle Raquin et Daniel Kenigsberg
Dessins originaux encres et aquarelle 24x32 300 gr
Série disponibles pour exposition.
Œuvres en vente : 150 € TTC le dessin original et 170 € TTC l’original encadré (cadre 32x42 ou 40x50 cm en bois naturel + passe-partout contrecollé) + frais d’envoi.
Je commande un dessin, je me renseigne c’est par là :